La vitamine K2 diminue l’athérosclérose et le risque d’ostéoporose

Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique   « Atherosclerosis » confirme.

Des chercheurs de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas ont examiné 564 femmes post ménopausées. Ils voulaient savoir s’il existait un lien entre un apport quotidien de vitamine K1 et K2 et le degré de calcification coronaire (artériosclérose). Une plus grande consommation de vitamine K2 a été associé à 20% de réduction de la calcification coronaire. La publication est acceptée par le journal « Atherosclerosis » et les résultats sont maintenant disponibles en ligne.

Chaque année, plus de 38000 personnes meurent de maladies du cœur et du système circulatoire (CVD) à Belgique (Ligue Cardiologique Belge). Les femmes post ménopausées sont plus à risque de développer l’ostéoporose. Récemment, il a été démontré que l’ostéoporose est en corrélation avec le degré de calcification coronaire.

Cette étude(1)a été réalisée pour examiner l’hypothèse selon laquelle la vitamine K naturelle joue un rôle crucial dans la prévention des maladies cardiaques. L’étude a découvert que la consommation de vitamine K2 naturelle (environ 45 microgrammes par jour) était associé à une diminution de 20% de la calcification coronaire par rapport à une beaucoup plus faible consommation de K2 (environ 18 microgrammes par jour). Prévenir la calcification artérielle est important pour une bonne santé vasculaire. En outre, pour la vitamine K1 aucune corrélation n’a été trouvée.

La vitamine K2, sous forme de menaquinone-7, est transporté vers les tissus extra hépatique. « Les menaquinones pourraient donc influencer plus efficacement la protéine matricielle gla et la calcification coronaire », selon les chercheurs.

La protéine matricielle gla (matrice Gla protein) est un régulateur de la formation de cristaux de calcium dans le système circulatoire. La protéine matricielle gla est une vitamine K-dépendante. La présence de la vitamine K est nécessaire pour activer cette protéine importante.

Auparavant ‘the Rotterdam Study’(2), qui observait 4807 participants, avait démontré une forte corrélation entre les taux les plus élevés de vitamine K2 (45 microgrammes de menaquinone-7)et un risque nettement inférieur (moins 50%) de calcification artérielle et de la mortalité par suite de maladie cardiaque.

La vitamine K1 n’a pas montré un effet. «Cette étude confirme une fois de plus que la vitamine K2 naturel, on les appelle aussi les menaquinones, sont clairement liées à la prévention des maladies cardiovasculaires, », déclare J. Leon Schurgers, qui est un expert mondial en ce qui concerne la vitamine K. Ce scientifique travaille au VitaK à l’Université de Maastricht aux Pays-Bas.

Cette étude montre qu’une plus grande consommation de vitamine K2 (et apparemment pas de vitamine K1) est associée avec nettement moins de calcification des artères coronaires.

Les résultats indiquent qu’un apport quotidien adéquat de 45 microgrammes est important afin de prévenir les maladies cardiovasculaires.

La vitamine K2 est aussi indispensable pour une bonne absorption du calcium et contribuerait ainsi à la prévention de l’ostéoporose en présence de calcium et vitamine D.

Une étude sur le rat démontre que particulièrement en cas d’insuffisance rénale qui aggrave l’ostéoporose, et ce quel qu’en soit la cause, la supplémentation en vitamine K2 améliore et la fonction rénale et les marqueurs d’ostéoporose.

Vous pouvez trouver de la vitamine K2 dans les produits suivants (si vous surgelez les produits, ils peuvent perdre leur vitamines, alors qu’ils gardent leurs vitamines à la cuisson): le natto (haricots japonais fermentés), la choucroute, les produits laitiers (fromages à pâte dure ou molle, beurre, lait), foie (foie gras, foies de volailles, foies de veaux), le salami, les blancs et les cuisses de poulet, le boeuf hâché, le bacon, le saumon et le maquereau.

Il est également possible pour les végétariens de se rabattre sur les légumes riches en vitamine K1 (chou frisé, épinards, choux de Bruxelles, broccoli, chou, blette), puisque il semble que le corps humain peut transformer la vitamine K1 en vitamine K2.

D’autres compléments alimentaires apportant des isolats de protéines de lait peuvent avoir des actions significatives sur l’ostéoporose.

Sources:

1] Y.T. van der Schouw et al. “High dietary menaquinone intake is associated
with reduced coronary calcification”. Atherosclerosis. Published online ahead
of print, doi:10.1016/j.atherosclerosis.2008.07.010
http://www.atherosclerosis-journal.com/article/S0021-9150(08)00507-8/abstract
2] J.M. Geleijnse et al. « Dietary intake of vitamin K-2 reduces the risk of cardiac
events and aortic atherosclerosis: The Rotterdam Study. » Journal of Nutrition
134 (2004) 3100-3105.

TROIS NOUVELLES ETUDES AVEC LA VITAMINE K2 

________________________________________
L’université de Maastricht vient de publier un communiqué de presse dans lequel
on annonce de nouvelles études avec la vitamine K2.
Lire le communiqué de presse 

« Vitamine K2 pour des os solides et des vaisseaux sanguins propres

La vitamine K2 joue un rôle clé dans le maintien de la solidité osseuse et de la 

santé des vaisseaux sanguins. C’est ce que révèle une étude menée par l’Université 

de Maastricht, dont les résultats sont publiés dans les numéros d’avril des magazines 

scientifiques faisant autorité Blood et Osteoporosis International. 

Bien que les bienfaits de la vitamine K2 sur les os sont connus depuis longtemps, 

les scientifiques viennent à présent de découvrir le mécanisme sous-jacent. 

Dans une étude menée auprès de 350 femmes ménopausées, on a découvert que 

la prise d’un complément de vitamines K2 permettait aux os – précisément aux endroits 

critiques tels que la hanche – de se renforcer et de se briser moins rapidement. 

Dans le groupe placebo par contre, la solidité osseuse a diminué d’environ 1½ % 

par an. 

Un effet spectaculaire a également été constaté sur des vaisseaux sanguins sclérosés. 

Alors que les scientifiques avaient déjà prouvé sur un cobaye que la vitamine K2 ralentit l

a sclérose des vaisseaux sanguins, ils viennent également de découvrir que des masses 

calcifiées déjà formées disparaissent des artères après la prise de fortes doses de 

vitamine K. 

Il a également été prouvé que la vitamine K2 (menaquinon-7) naturelle est la forme de 

vitamine K la plus efficace. Le problème est qu’il existe peu d’aliments contenant cette 

orme de vitamine K. 

Elle est présente en faible dose dans le fromage et le fromage blanc,.